L’Artisanat vous propose plus de 250 métiers, répartis dans quatre secteurs : Alimentation, bâtiment, fabrication services. Pour les découvrir

http://www.artisanat.info/metiers-themes

Lien :

 L’Artisanat – des métiers à découvrir !

De plus, L’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA) les représente tous et a réalisé avec l’Onisep un quiz pour les faire découvrir.

L’utilisateur répond aux questions sur ses goûts, ses activités préférées ou le style de vie qui lui convient, le quiz lui propose alors une série de métiers dont il pourra consulter des fiches explicatives et des vidéos de professionnels en activité.

Oriente Métiers

Accédez au site www.oriente-metiers.org

STAGE D’OBSERVATION : VENEZ DECOUVRIR LE MONDE DE L’ARTISANAT !

LE PUBLIC CONCERNE
Ce stage d’adresse à des jeunes scolarisés : 

  • collégiens ayant 14 ans révolus 
  • lycéens jusqu’à 20 ans 

LA DUREE
Le stage est d’une durée de 5 jours maximum (hors jours fériés et dimanches) et se déroule pendant les vacances scolaires.
Ce stage rend nécessaire la signature d’une convention entre le jeune et son représentant légal et l’entreprise qui l’accueille. Cette convention est portée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat qui appose son visa, impérativement avant le début du stage.

CONTACT
Vous pouvez demander la convention auprès de la Chambre de Métiers en appelant le numéro suivant : 04 74 47 49 57 ou par mail : j.giraud@cma-ain.fr (Mme GIRAUD)

LES ASSURANCES
Le stagiaire participe aux activités de l’entreprise (précisées dans la convention de stage) sous le contrôle du personnel responsable de son encadrement. En aucun cas, le stagiaire pourra accéder ou utiliser des produits ou appareils considérés comme dangereux. Les parents du jeune doivent disposer d’une assurance responsabilité civile (assurance scolaire et extra-scolaire ou disposer d’un contrat « multirisque habitation » afin de couvrir les dommages que le jeune pourrait occasionner pendant la durée de son stage ainsi qu’en dehors de l’entreprise ou sur le trajet). L’entreprise doit vérifier si elle est bien assurée en souscrivant à une assurance particulière ou en ajoutant à son contrat déjà souscrit « responsabilité civile professionnelle » ou « responsabilité civile entreprise » un avenant relatif à l’accueil du jeune, si ce risque n’est pas déjà couvert.